Hack informatique : des astuces pour bien réagir

A noter que le hack informatique  est un ensemble d’actions  qui  attaquent un réseau ou un site en envoyant des bombes logicielles, des chevaux de Troie,  en détournant l’identité du propriétaire, en provoquant d’erreurs non gérées, en identifiant des trous de sécurité, en provoquant des surcharges du système d’information. 

chevaux-de-troie.jpg

La liste n’est pas exhaustive.  Le hack informatique  peut s’exécuter sur le même ordinateur ou sur le même réseau, mais peut également se réaliser à distance par télécommunication ou sur internet.

Hack informatique : ce qu’il faut mettre en place directement sur l’ordinateur

Pour éviter le désagrément, du moins alléger le poids des charges entraînées par le hack informatique,  il s’agit de prendre des mesures telles que le choix de mots de passe compliqués et relativement difficiles à découvrir, et puis changer régulièrement ces mots de passe. Le choix du pare feu et de l’antivirus efficace peut rendre plus difficile  le travail infortuné  du hacher. L’antivirus  payant est meilleur mais il faut toujours procéder à des mises à jour régulières. Il s’agit aussi d’installer une clé WPA 2 sur le réseau Wifi. En tout cas, il faut éteindre la connexion wifi  en fin de journée, car il est possible pour les hackers chevronnés de trouver les failles à exploiter bien que l’ordinateur soit éteint. Et puis, ne pas oublier de cacher la webcam le soir car le hach informatique a trouvé des astuces pour observer  sans demander l’autorisation du propriétaire.

Les procédures administratives à suivre après avoir été piraté

La loi française contre la cybercriminalité  peut être prise en référence, donc il s’agit de déposer une plainte contre X pour piratage informatique. Peut-être que c’est inhabituel  car l’infraction est souvent abstraite et  non palpable physiquement.  Il est vivement conseillé de ne pas détruire les preuves ou les pistes afin que l’enquête judiciaire puisse être effectuée en bonne et due forme.

hack-informatique.jpg

Il s’agit d’éviter les prises d’initiatives de trouver par soi-même le hacker ou le cybercriminel, avec le peu d’expérience.  Seulement à titre d’information, selon les types de comptes piratés, il existe des liens spécifiques à  consulter pour  prendre des conseils, alors ce ne serait pas le même site pour un compte Facebook, un compte Twitter ou un compte instagram. Consulter un homme de la loi est cependant la meilleure solution.

Author: Jawad

Share This Post On